Facultés universitaires de Magie et Sorcellerie Index du Forum
 
 
 
Facultés universitaires de Magie et Sorcellerie Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Gratouille expiatoire (suite)
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Facultés universitaires de Magie et Sorcellerie Index du Forum -> Les FUMS -> Extérieur du Château -> L'Athenäum
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Severus Snape
Vice-Recteur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 160

MessagePosté le: 04/09/2006 00:36:50    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant

[suite des cachots]

Après une demie heure de coups portés sur son dos et son torse, Severus posa le martinet sur le bord de l'évier.
Il avait pris un couteau à présent, et tâchait de faire couler de son sang en éraflant ses avant-bras.
Enfin, il résolut d'aller à la rencontre de sa Soumise.
Elle devait être à point, maintenant.

Snape entra dans sa chambre, les bras ruisselant de son sang. Il posa la main gauche sur la croupe de Gaby. De l'hémoglobine chaude coula sur la peau de l'ange. Il n'avait pas lâché son couteau.

Quel splendide spectacle... des fesses, bombées vers lui... offertes...
Il s'approcha, sans rien dire, la regarda et il sourit...
Il glissa la main le long de ses fesses... il effleurait sans toucher... et son sang coulait sur elle, se coagulant en quelques secondes.

L'atmosphère était tendue, une odeur de sexe, de luxure commença a se repandre... peut-être était-ce son imagination, mais il sentait que le monde basculait, il n y a plus de chambre, plus de lit, plus rien... juste elle... elle et lui... et cette électricité dans l'air...

Le vice-recteur marcha jusqu'à son armoire à joujoux.
Gaby avait fauté, il allait la punir. Mais lui aussi avait fauté...

_________________
The delicate power of liquids that creep trough human veins, bewitching the mind, ensnaring the senses...
Maître des Potions
Directeur d'Ashwinder
Vice-recteur
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 04/09/2006 00:36:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gabrielle Doane
Professeur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 273
Localisation: Breeeeeeest

MessagePosté le: 04/09/2006 00:47:40    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant

Cela faisait une bonne heure que Gabrielle attendait, mais cela lui avait parut bien plus long. Ayant pour seules compagnes ses réflexiosn et sa douleur, elle ne s'était pas vraiment amusé pendant ce lapse de temps.

Gabrielle entendit les pas snapiens sur le sol avant de sentir sa main sur sa fesse. Ce ne fut pas la seule chose qu'elle sentit d'ailleurs, puisque Sev s'amusait à faire couler quelques gouttes d'un liquide inconnu sur elle. Une potion peut être ? Il avait peut être eut le temps de préparer une potion qui agissait de la sorte... mais quels pouvaient en être les effets ?

Enfin, la bonne nouvelle dans tout cela, c'était que Severus était apparement seul.

Et d'ailleurs, il partait de l'autre coté de la pièce. les portes de l'armoire s'ouvrirent, qu'allait il prendre la dedans ?


" Alors ? le programme ? "

Elle avait hésité un instant avant de poser la question, de peur qu'il ne lui vienne l'envie de la baillonner. Vu son état d'enervement, Gabrielle craignait tout de même les gestes trop violents de Severus, et elle voulait pouvoir dire son safeword si le besoin s'en faisait ressentir.
_________________
Je pense de toutes mes forces qu'il faut s'aimer à tort et à travers...
Revenir en haut
Severus Snape
Vice-Recteur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 160

MessagePosté le: 04/09/2006 01:09:12    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant

Dans l'armoire, Severus prit une cravache. Il frapperait fort.
Il ne répondit pas à la question de miss Doane et s'approcha à nouveau d'elle, cravache bien en main.
Déjà, le sang ne coulait plus de ses bras.

Il caressa encore ces fesses avant de serrer les dents, de prendre une inspiration plus profonde et de faire claquer la cravache sur ces fesses qu'il avait désirées et eues dans l'après-midi.
Le contrat ne disait rien au sujet des pratiques sexuelles, mais ce n'était pas une raison pour en profiter... Snape avait abusé de son aura de possesseur, et maintenant, il devait punir son esclave et lui-même.
Le cas le plus grave était le sien, il le savait, c'est lui qui avait donné des ordres, même si elle lui avait demandé, il avait le pouvoir de refuser.

Sentant la rage l'envahir, il commença à faire pleuvoir sur ces fesses et ce dos des coups de plus en plus forts, accompagnés de ses onomatopées étouffées.
Severus ne devait plus désirer ce corps, il devait le meurtrir, en faire le bouc émissaire de sa colère et rien de plus.

Il ne devait pas penser à ce corps, non, ce corps n'était qu'un expédiant, un exutoire. Rien de plus.

Le vice-recteur lâcha la cravache et stoppa ses coups après quelques minutes. Il ne pouvait pas continuer comme ça. Non seulement ça ne l'amusait pas, mais en plus il commençait à avoir des crampes dans le bras.


"Gabrielle..."

Il alla s'asseoir sur son lit, dédaignant soudain sa collègue.

"Je... Je ne peux pas...
Relevez-vous et ôtez ce bandeau."
_________________
The delicate power of liquids that creep trough human veins, bewitching the mind, ensnaring the senses...
Maître des Potions
Directeur d'Ashwinder
Vice-recteur
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gabrielle Doane
Professeur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 273
Localisation: Breeeeeeest

MessagePosté le: 04/09/2006 01:25:37    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant


Gabrielle se méfiait par principe dès qu'elle savait que Severus farfouillait dans son armoire, à plus forte raison lorsqu'elle avait les yeux bandés. Elle ne fut pas dupe lorsqu'elle sentit la main de Severus la caresser. Les caresses accompangaient souvent la douleur avec Severus.
Elle poussa un cris de douleur lorsque la cravache s'abbatit sur ses fesses tant le coup avait été rude.
A chaque coup qui s'abbatait, Gabrielle croyait qu'elle cèderait et que ses bras la lacherait. son bandeau commencait à s'humidifier de ses larmes et là, aucun plaisir ne venait compenser la douleur. Severus était plus qu'en colère envers elle, Lysandre, ou envers lui peut être ?
Si la cravache s'était abbatue une fois de plus sur Gaby, cette dernière se serait effondrée et aurait hurlé son asphodèle, mais fort heureusement, Severus s'éloigna et lui dit de se relever et d'enlever son bandeau, ce que fit Gabrielle.

Elle vit immédiatement que Severus n'allait pas bien, et en se relevant douloureusement, elle apercus également les traces de sang sur ses bras.


" Par Merlin !! "

Elle s'approcha alors et s'agenouilla aux pieds de Severus. Ne pouvant poser ses fesses pour le moment à cause de la douleur, cette position était plus pratique et lui permettait de mieux voir l'homme.

" Par toute les lutins de cornouailles Severus qu'est ce qui vous a pris ?
Je vous ai dis de vous défouler, pas de vous blesser ! "

Gabrielle regarda les plaies qui se refermaient sur les avants bras snapiens et les marques sur son torse. Elle posa la main droite, glacée sur ce dernier, le caressant doucement afin de ne pas lui faire mal. Elle ne comprenait pas.

" Pourquoi ? "

" Si vous avez besoin de blesser quelqu'un, vous m'avez moi Severus. Je suis a vous. Pourquoi vous faites vous souffrir ainsi ? "

gabrielle se doutait un peu de la raison qui le poussait à agir de la sorte, masi elle ne voulait pas en parler avant que lui n'aborde le sujet. Si elle avait réussi à ravaler ses larmes dûent à sa propre douleur, en revanche, Miss DOane n'était pas capable de rester indifférente à la soufrance de cet homme, et a chaque fois qu'elle posait les yeux sur le torse abimé de Severus, elle sentait son coeur se serrer.
_________________
Je pense de toutes mes forces qu'il faut s'aimer à tort et à travers...
Revenir en haut
Severus Snape
Vice-Recteur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 160

MessagePosté le: 04/09/2006 01:41:02    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant

Severus regarda le visage de Gaby sans broncher. Il n'avait que faire de sa compassion. Il avait besoin d'autre chose en ce moment. Certainement pas de la compassion, surtout pas, car cela signifierait qu'il n'avait pas eu totalement tort.

Il repoussa le bras de la jeune femme lorsqu'elle posa la main sur son torse.


"Je ne veux pas de votre douceur."

C'était extrêmement difficile à demander, mais il le fallait. Snape prit une grande inspiration, fronça un peu les sourcils et prit miss Doane par le poignet.

"Gabrielle, aidez-moi. Frappez-moi, faites-moi oublier tout ça, je veux de la douleur qui dure, une souffrance qui me rappellera que j'ai des fautes à expier.
Prenez la cravache et allez-y."

Il glissa l'instrument dans la main de Gabrielle et se leva pour aller appuyer ses bras contre le mur froid, offrant son dos nu à sa collègue.

"De toutes vos forces, Gabrielle."
_________________
The delicate power of liquids that creep trough human veins, bewitching the mind, ensnaring the senses...
Maître des Potions
Directeur d'Ashwinder
Vice-recteur
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gabrielle Doane
Professeur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 273
Localisation: Breeeeeeest

MessagePosté le: 04/09/2006 01:57:04    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant


Gabrielle retira sa main, totallement décontenancée par Severus. Pourquoi se faisait il cela ? Il souffrait visiblement, il souffriat profondément, mais comment aider un homme qui se ferme comme une huître dès qu'on l'approche ?
Elle fut surprise de se voir prendre par le poignet, et encore davantage d'entendre l'ordre qu'il lui donnait. Comment pouvait il lui demander de faire cela ?!
Dans les yeux de l'ange, une espèce de terreur pouvait se lire alors que Severus se positionnait, pret à recevoir les coups. Gabrielle se leva et s'approcha de lui. Elle tremblait, son corps, son âme ne pouvait pas faire cela, c'était contraire à tout ce qu'elle était, pensait, croyait !

De toute ses forces... Si elle en avait eut pour faire ce genre de chose...

Elle leva le bras, hésita avant de donner le coup. La cravache claqua sur le dos snapien. Non, elle ne pouvait pas. Elle se recula d'un pas, horrifiée d'avoir été capable de le frapper ne serait ce qu'une seule fois.


" Je ne peux pas... Severus... Je ne peux pas faire cela...
Vous êtes bon Severus, je le sais, et même si ce n'était pas le cas, je ne pourrais pas vous frapper..."
_________________
Je pense de toutes mes forces qu'il faut s'aimer à tort et à travers...
Revenir en haut
Severus Snape
Vice-Recteur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 160

MessagePosté le: 04/09/2006 02:14:03    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant

Severus attendait que pleuvent sur son dos les coups de cravache. Un seul fut porté. Il le sentit à peine.
Tournant la tête vers elle, il était bien décidé à la faire changer d'avis.


"C'est vrai, j'oubliais que vous n'étiez qu'une petite femelle avant de devenir une emplumée... Une ange... Pfff, à quoi ça sert ces créatures? Pas plus d'utilité u'une goule. Et il y a aussi de quoi se poser des questions sur votre condition, quand on sait le genre de voluptés peu catholiques que vous vous octoyez..."

Snape cherchait à énerver miss Doane au maximum. Il y était déjà parvenu une fois et ça avait valu une gifle, dans son inconscient, le jour de l'enterrement de Gaby, justement. Il devait donc pouvoir recommencer cette fois-ci.

"Des voluptés de véritable trainée... Vous êtes une salope qui s'ignore!
Vous ne voulez pas accomplir mon désir? Par contre les vôtres, ce sont des priorités! Je suis sûr que lorsque vous aurez l'occasion, vous irez vous faire fouetter par Bruma... c'était déjà tellement délicieux d'être vue nue et menottée à un lit, mais alors se faire fouetter par elle, quelle extase ce doit être! Surtout avec la panoplie de cuir que tout le monde a vu à la soirée d'Orion...
Oui, Bruma est une femelle, mais elle s'assume, elle, elle ne cherche pas à se mentir à elle-même, elle n'a pas honte de ce qu'elle est ni de ce qu'elle aime."

Il n'avait pas élevé la voix, il parlait sur un ton calme, d'une voix professorale.

"Une femelle angélique masochiste et salope. Bravo, je pense que c'était du jamais vu, jusqu'à ce que vous arriviez."
_________________
The delicate power of liquids that creep trough human veins, bewitching the mind, ensnaring the senses...
Maître des Potions
Directeur d'Ashwinder
Vice-recteur
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gabrielle Doane
Professeur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 273
Localisation: Breeeeeeest

MessagePosté le: 04/09/2006 02:31:01    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant

Gabrielle regardait par terre, le derrière encore douloureux des coup qu'il avait recut et la main tremblante de celui qu'elle avait donné, lorsque Severus reprit la parole.
Pourquoi disait il cela ? Pour l'enerver ?
Une femelle, une emplumée... Mais de quel droit se permettait il ? Elle n'était qu'une simple créature alors aux yeux de Severus ? Et quand on savait la façon dont il considérait les créatures...


" Arrêtez... "

Mais Severus ne s'arrêtait pas, bien au contraire.

" Je ne suis pas une salope !"

Mais il n'avait pas vraiment tort, c'était bien cela le pire. Elle était une ange, quelle chance ! pourquoi une ange ? et elle s'était laissé faire, elle n'avait pas été plus qu'un objet pour Severus et Orion. Une salope.
Non, il cherchait simplement à l'enerver... Et il y arrivait. Déjà la main droite de Gaby se serrait sur la cravache et ses muscles se contractaient.


" Ne parlez pas de Bruma ! "

Il n'avait pas le droit de parler de Bruma. Non, il se trompait. Elle n'avait pas été contente de se retrouvée nue face à son amie. Non, rien de plus que de la gêne. Rien de plus... Mais Bruma en cuir et avec un fouet... l'image était tentante...

" Non !! "

cria t elle en frappant Severus avec la cravache avec plus d'energie qu'elle n'aurait crû.
Ce genre d'image, très peu pour elle... Mais pourtant Severus lui avait donné du plaisir par la douleur... Et Bruma hantait son esprit ces derniers temps...

Une femme, Bruma...
Mais il n'avait encore une fois pas tout à fait tort. Ses goûts, Bruma ne les cachait pas. Cependant, Gabrielle ne voulait pas entendre ce genre de chose, et un nouveau coup s'abbatit sur le dos snapien.

La dernière phrase qu'il prononca la mit encore plus hors d'elle. L'ultime goutte d'eau qui faisait déborder le vase.


" Je ne suis pas une femelle angélique, masochiste et salope ! "

Des larmes de fureur coulaient à présent sur ses joues alors qu'elle cravachait Severus avec la force de cette colère qu'il avait créé en elle.
_________________
Je pense de toutes mes forces qu'il faut s'aimer à tort et à travers...
Revenir en haut
Severus Snape
Vice-Recteur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 160

MessagePosté le: 04/09/2006 02:53:14    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant

Severus sut immédiatement, au son de la voix de Gaby, à l'intonation, qu'il avait visé juste. Il lui fallait continuer ainsi pour obtenir ce dont il avait besoin présentement.

"Vous n'êtes pas une salope? Comment justifiez-vous vos provocations de tout à l'heure? comment expliquez-vous votre plaisir avec Orion et moi-même? Vous n'avez jamais été forcée, Gabrielle, jamais. Consentante, même si vous n'en étiez pas tout à fait consciente, étant donné que vous n'acceptez pas ce que vous êtes ni ce que vous valez...
Pourquoi croyez-vous que je vous demande de me préciser vos sensations, vos sentiments dans de tels moments? Pour vous pousser à accepter la réalité. En cherchant à analyser votre cas, peut-être arriverez-vous enfin à réaliser ce que vous êtes... une chienne, une salope, une catin!
Vous n'avez d'angélique que l'apparence et l'insultante confiance que vous prenez en chaque être humain. Le reste n'est que vice... Vos vertus ne sont que des vices déguisés, vous agissez par amour-propre, pas pour les autres... C'est par égoïsme que vous avez choisi de revenir, ce n'est pas pour aider les autres, car qui avez-vous aidé depuis votre retour? Vraiment aidé, précisons, efficacement et proprement? MacDobb? Certainement pas... Bruma? elle n'a jamais eu besoin de personne... Lupin? Il est dans le même cas que vous, en réalité... Moi, peut-être? Je suis sans doute celui à qui vous avez fait perdre le plus! Et je me suis laissé avoir, j'ai été berné par une garce! une salope! une catin!"

Snape tâchait de respirer le plus calmement possible, bien que son discours soit entrecoupé de courts silences suivant chaque coup qu'il recevait.

"Vous êtes une femelle angélique masochiste et salope. Chacun de ces termes pris un par un ou les quatre à la fois..."
_________________
The delicate power of liquids that creep trough human veins, bewitching the mind, ensnaring the senses...
Maître des Potions
Directeur d'Ashwinder
Vice-recteur
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gabrielle Doane
Professeur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 273
Localisation: Breeeeeeest

MessagePosté le: 04/09/2006 03:11:06    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant

La colère que Severus avait fait naître en miss Doane se transformait progressivement, grandsisant à vitesse grand V.
Tout son corps tremblait sous l'émotion.
Severus avait raison. Et il avait probablement raison sur toute la ligne. Durant toute sa vie elle avait taché d'aider les gens sans penser vraiment à elle, mais en réalité, n'était ce pas pour elle qu'elle aidait les gens ? Peut être pour se sentir mieux ?
Comment expliquer qu'elle deteste sa condition angélique sinon ? Qu'avait elle fait pour mériter cela ? Rien de spécial.


" Vous ne me demandez ce que je resesnt que pour votre propre plaisir Severus, rien de plus, ne retournez pas la situation. "

Essuyant les larmes qui coulaient en abondance sur son visage, Gabrielle continuait à taper. Elle ne se sentait pas mieux, mais lorsqu'elle frappait, sa colère n'augmentait plus. Etrange. Elle n'avait encore jamais ressentit ce genre de chose. La haine et la violence.
Et ces paroles...
Gabrielle n'avait aidé personne, ce n'était pas faux. Et c'est ce qui blessait peut être le plus Gabrielle.


" Je ne vous ai pas berné Severus, vous aviez le choix. "

Soudainement, son regard se posa sur quelque chose posé par terre, alors que Snape lui répétait ce qu'elle était.

" Je ne suis pas tout cela Severus. Vous le savez aussi bien que moi. "

Mais le savait elle justement ? Elle ne savait plus vraiment ce qu'elle était, et d'un coup de main elle ouvrit l'armoire qui se trouvait à coté.
A force de l'avoir rangé, elle savait à peu pret ou trouver ce qu'elle voulait.
Une fois trouvé ce qu'elle cherchait, elle retourna pret de Severus.


"Les mains dans le dos."

S'il voulait vraiment la pousser à bout, qu'il continu son petit jeu, mais il ne durerait pas longtemps.
_________________
Je pense de toutes mes forces qu'il faut s'aimer à tort et à travers...
Revenir en haut
Severus Snape
Vice-Recteur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 160

MessagePosté le: 04/09/2006 03:43:11    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant

Chaque coup le rapprochait de l'absolution. Severus sentait sa peau chauffer et cela lui rappelait son père. Gaby avait le même tour de main que Snape senior.
Il fallait continuer.


"Gabrielle, vous pensez que ça m'amuse de vous entendre dire vos états d'âme? Je n'ai que faire de votre jouissance de sale chienne!"

Comment se pouvait-il qu'elle n'acceptât pas la vérité?

"Vous êtes du sexe faible. Vous êtes une morte revenue sur terre. Vous aimez que je vous torture et vous n'avez pas rechigné aux traitements auxquels Orion et moi vous avons soumise.
Ne cherchez pas à fuir votre condition, Gabrielle, ce serait encore pire que de se maudire soi-même.
Vous ignorez donc qu'il faut s'accepter tel que l'on est?"

Soudain, il reçut un ordre. Les mains dans le dos? Par réflexe d'obéissance à l'autorité, Snape plaça ses mains dans le dos, s'attendant bien à se retrouver menotté ou lié.

"Allez-y, abusez de moi autant que vous le voulez, faites-vous plaisir, vous ne vivez que pour cela...
Usez et abusez de chaque partie de mon corps, vous y trouverez sans doute, une fois encore, votre compte... à moins que vous n'ayez pas la moindre once d'honnêteté et que vous ayez simulé depuis le début..."

Le vice-recteur s'était tourné vers elle quand elle était allée vers l'armoire. Il avait vu qu'elle était presque à bout. Déjà les larmes ruisselaient, la rendant horriblement laide, avec ce visage habituellement si doux, qui, déformé par la haine et la violence, n'avait plus rien d'agréable.
_________________
The delicate power of liquids that creep trough human veins, bewitching the mind, ensnaring the senses...
Maître des Potions
Directeur d'Ashwinder
Vice-recteur
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gabrielle Doane
Professeur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 273
Localisation: Breeeeeeest

MessagePosté le: 04/09/2006 04:28:13    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant

Chercher à fuire sa condition ? sa condition de quoi ? de femme ? d'ange ? de soumise ? Elle ne cherchait pas à fuire, elle coulait s'adapter, elle voulait être heureuse, et aider les gens, rien de plus, rien de moins.

" Pour s'accepter tel que l'on est Severus, il faut savoir ce que l'on est, et je n'en ai aucune idée."

Lorsque les deux mains snapiennes vinrent se trouver dans le dos de l'homme, comme il s'en doutait, elle les menota, avant de dévétir totalement Severus, puis se baissa pour attacher aux cheveilles de l'hommes des entraves de pieds.
Elle avait besoin de se calmer. Elle avait besoin d'évacuer sa colère violemment. Comment faire le tri la dedans ? Et ce Severus qui lui disait d'en profiter...
Il voulait souffrir. Il voulait se laisser manipuler, et elle le comprenait, même si elle ne le voulait pas. Elle avait accepté le plaisir, la libération dans la douleur, lui voulait se punir, être en paix avec lui même... Et toute ces horeures qu'il lui disait pour lui faire faire tout cela...


" Je vous l'ai dit Severus, je ne mens pas, pouvez vous en dire autant ?"

Ce disant, elle alluma de la main les bougies posées sur le meuble non loin d'elle, et posant sa main dans le dos de Severus, elle le poussa.

"Je ne sais pas ce que je dois faire, ce que je dois être, et je n'ai personne pour me le dire alors ne me donnez pas de leçon à moins que vous ne puissiez me prouver que vous feriez mieux.

Couché. "

Elle accompagna ce mot d'un coup de cravache dans le haut du dos là où visiblement Snape s'était fouetté avant d'arriver.

" Je n'ai aucune imagination Severus, et je deteste faire du mal aux gens, vous le savez, alors pourquoi me dites vous toutes ces horreurs ? Rien n'est vrai dans tout cela. Je ne suis rien de ce que vous dites. "

Au fond d'elle même, Gabrielle avait été touchée par ces piques de Severus, elle en était même à penser qu'il avait raison, qu'elle n'était qu'une femelle salope, une ange masochiste...
Mais elle ne pouvait s'y résoudre totalement et resistait tout de même à Snape, comme par principe.

_________________
Je pense de toutes mes forces qu'il faut s'aimer à tort et à travers...
Revenir en haut
Severus Snape
Vice-Recteur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 160

MessagePosté le: 04/09/2006 10:24:37    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant

Goguenard, Severus pencha la tête sur la gauche en regardant Gaby.

"Vous ne savez pas ce que vous êtes? Mais je me tue à vous le dire! Si en plus de tout vous êtes complètement conne, il faudra chercher loin pour vous trouver au moins une qualité... morale, car d'un point de vue physique, je n'ai rien à vous reprocher."

Quand il se retrouva nu, pieds et poings liés, le vice-recteur pensa une fois encore à Lysandre. Miss Doane allait le punir, il le fallait... mais il resterait totalement passif. Ne pas s'enfoncer plus, surtout pas.
Elle ne la bâillonait pas, il fallait profiter de la force des paroles.


"Je ne vois pas quel intérêt j'aurais à vous mentir. Je vous dis ce que je pense."

Gaby alluma des bougies. La garce! Il lui demandait des coups, elle allait le brûler avant.
Lorsqu'elle le poussa en avant, lui intimant l'ordre de se coucher, Severus s'exécuta, offrant le paysage arrière de son corps au bon vouloir de Gabrielle.


"En plus de tout, vous êtes une sadique refoulée. Quand je pense que vous m'avez reproché mon sadisme...
Vous êtes un noeud de contradictions, Gabrielle, n'importe quel psychomage serait ravi de vous étudier! Tout ce que vous craignait de faire aux autres, vous vous le faites à vous-même. Vous ne me mentez pas, mais vous vous mentez.

Vous êtes fausse. Votre vie est dirigée par des pseudo-principes de bonté, égalité, espoir...
Vous dites ne pas aimer faire mal aux gens? Pourquoi accepter de jouer le rôle que je vous demande d'interpréter alors?"

Dans son dos, la peau déjà rougie attendait patiemment la suite...

"Brûlez-moi, frappez-moi. Je veux du sang, mon sang!
Je veux garder des traces éternelles de mon erreur, que quand je les voie, je sache me souvenir que c'est un penchant affectif pour une salope qui m'a fait tout perdre."
_________________
The delicate power of liquids that creep trough human veins, bewitching the mind, ensnaring the senses...
Maître des Potions
Directeur d'Ashwinder
Vice-recteur
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gabrielle Doane
Professeur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 273
Localisation: Breeeeeeest

MessagePosté le: 04/09/2006 11:58:54    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant

" Et bien oui je suis conne, une belle conne. Qui sait, vous devriez louer mes services si vous aimez tant ce corps, au moins je servirai à arrondir vos fins de moi, j'aurais une utilité tant que vous y êtes !"

Gabrielle prenait chaque paroles snapienne comme autant de poignards, autant de coup de fouet venant la toucher directement, au fond d'elle même.
Lorsqu'elle s'assit sr les fesses de Snape et que celui ci lui dit qu'elle n'était rien d'autre qu'une sadique, elle fit venir à elle la première bougie, en éteignit la flamme et la posa entre les deux omoplates de Severus, la cire chaude s'étalant sous la pression.


" Voilà, vous êtes content ? "

Dit elle en sanglot tout en ramenant à elle une nouvelle bougie.

" ces principes dont vous parlez n'existent peut être pas mais j'y crois... J'y croyais. "

Et paf, une nouvelle bougie au milieu de la colonne vertebrale.

" Vous voulez souffrir pour vous punir d'avoir merdé, mais au dernière nouvelle, je ne vous ai pas forcé, dès le premier soir, à me faire souffrir ! "

Une dernière bougie vint trouver pareillement sa place dans le bas du dos de Severus.
Elle essuya une nouvelle vague de larme et, après avoir balayé les bougies du revers de la main, elle retourna le corps qui se trouvait sous elle.


" Et moi je vous laisse me torturer et je ne suis même pas foutu de savoir pourquoi. Pour me punir de n'avoir pas réussi à aider plus de gens ? Pour me punir d'avoir donné de l'espoir ? Pour me punir d'exister ? "

Gabrielle avait choisit de profiter de sa servitude pour montrer à Severus qu'il était bon, meilleurs que ce que tout le monde, lui compris, qu'il était meilleurs que cela... Puis elle avait découvert ses tortures, et elle avait trouvé en elle un soulagement. Etrangement, elle n'était alors responsable de rien, son âme partait en vacance, ne laissant que son corps qui ne pouvait plus grand chose.
Et Severus lui demandait de lui rendre la pareille.
Elle s'en voulait déjà de ce qu'elle faisait. Elle savait que le frapper comme il le voulait n'arrangerait en rien la situation de l'homme.
Puis elle se pencha sur Severus afin de pouvoir attraper le couteau qui se trouvait par terre.
Elle le regarda, pensive, écoutant à demi ce que severus lui racontait.

_________________
Je pense de toutes mes forces qu'il faut s'aimer à tort et à travers...
Revenir en haut
Severus Snape
Vice-Recteur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2005
Messages: 2 160

MessagePosté le: 04/09/2006 13:28:09    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite) Répondre en citant

Severus ne répondit pas. Si elle commençait à s'en prendre à des arguments bassement matériels, c'est qu'elle avait fait le tour de ses raisons.
Quand elle s'assit sur ses fesses, il les contracta sous l'effet de ce poids venant s'ajouter au poids déjà important de ses malheurs.

Lorsque la cire chaude lui brûla entre les omoplates, Snape sortit les épaules et se retint d'exprimer sa douleur. Seul un petit "hhhhgh" (ou quelque chose du genre) s'échappa de sa bouche serrée.

Une autre coulée de cire, une autre onomatopée de ce style. Et encore une troisième.
Il entendait miss Doane sanglotait. En fait, ils étaient tous les deux dans la bouse de dragon jusqu'au cou!

Le vice-recteur se retrouva soudain sur le dos, Gaby toujours sur lui. Elle parlait, elle pensait, elle se remettait en question, tout comme lui l'avait fait pendant une semaine.
Quand elle se pencha pour prendre le couteau, Severus ferma les yeux un instant, puis les rouvrit et croisa le regard embué de sa collègue. Il essayait de rester stoïque. Jusqu'ici, il n'avait pas crié, il continuerait ainsi.


"Allez-y, Gabrielle, tailladez-moi. Gravez-moi dans la peau la trace de mes erreurs.
Vengez-vous de ce que je vous ai dit, vengez-vous de ce que je vous ai fait.
Si vous ne le faites pas pour vous..."

Il se tut un instant. Ses poignets liés dans son dos lui faisaient mal, les menottes lui rentraient dans la peau du bas du dos et il avait l'impression que ses épaules allaient se démettre.

"Faites-le pour Lysandre."
_________________
The delicate power of liquids that creep trough human veins, bewitching the mind, ensnaring the senses...
Maître des Potions
Directeur d'Ashwinder
Vice-recteur
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 23/09/2018 23:06:43    Sujet du message: Gratouille expiatoire (suite)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Facultés universitaires de Magie et Sorcellerie Index du Forum -> Les FUMS -> Extérieur du Château -> L'Athenäum Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com